nOS LAINES sHETLAND et nos laines anglaise

Vous trouverez dans cette rubrique des laines typiquement britaniques.

Ces dernier ont su conserver une filière laine très diversifiée et de qualité.

Les îles britanniques ont sans nul doute les traditions les plus riches dans le domaine du tricot et de la laine .   La laine fait partie de l'histoire et du patrimoine de la Grande-Bretagne, plus que toute autre de ses productions. Le tissage de pièces de laine a débuté dès l'age de Bronze. Lors de l’arrivée des Romains en 55 avant JC, l'industrie de la laine était déjà bien implantée. Les Empereurs Romains appréciaient énormément les tissus de laine britanniques «fins comme de la toile d'araignée ». Le commerce de la laine était le support de l'économie anglaise durant tout le moyen-age, les commerçants de toute l'Europe payant la laine anglaise au prix fort. Au 17ème siècle la laine constituait jusqu'aux deux tiers des exportations anglaises. Les profits que cela générait ne passèrent pas inaperçus dans les autres régions de Grande-Bretagne, et c'est ainsi qu'aux 18ème et 19ème siècles l'élevage ovin fut aussi établi en Écosse, au Pays de Galles et en Irlande. On pourrait dire que la laine et le tissage de tissus de laine ont constitué la base de la révolution industrielle britannique. Le résultat de cette importance prise par la laine fut l'énorme variété de races de moutons. Aujourd'hui ce sont plus de 60 races ovines qui peuplent les prairies britanniques, plus que dans n'importe quel autre pays du monde. Et l'élevage ovin y demeure une part importante de l'agriculture.